Aller à…

Osez les livres

Actualité littéraire

Osez les livres on YouTubeRSS Feed

14 décembre 2018

bonsoir pour finaliser la future rencontre je vous poserai une petite question :…



bonsoir pour finaliser la future rencontre je vous poserai une petite question : si vous deviez parler d’un roman américain moderne ou ancien lequel choisiriez vous ? et surtout pourquoi ?


Source de l’article :

Mots clés: , , , , , , , , , , ,

8 Réponses “bonsoir pour finaliser la future rencontre je vous poserai une petite question :…”

  1. 9 avril 2010 à 20 h 16 min

    American psycho de bret easton ellis
    Pourquoi ? parce que Pat bateman est tout simplement incroyable

  2. 10 avril 2010 à 8 h 10 min

    Les raisins de la colère de John Steinbeck car l’auteur décrit avec des mots simples la grande crise de 1929, et, ses conséquences, au travers l’histoire d’une famille de métayers.

  3. 10 avril 2010 à 10 h 31 min

    Stephen King et Sa Roadmaster..Pour sa vision vivante de la voiture considérée comme un personnage !

  4. 11 avril 2010 à 0 h 01 min

    la classe ,de erich ségal, car avec cet auteur on découvre l’univers de harvard, et avec la diversité des personnages et leurs rêves et ambitions on arrives parfois à s’identifier à eux et vivre ainsi 5vies, celles des héros…quoi dire, je manque de mots….mais pour la littérature américaine c vraiment injuste de choisir un seul (j ne manquerai po de mentionner bien d’autres:les oiseaux se cachent pour mourir,et ts les romans de pearl buck(surtt un coeur fier)et biensur john steinbeck (surtt avec à l’est d’eden)…)

  5. 11 avril 2010 à 2 h 43 min

    tous les Nathaniel Hawthorne, Emerson , Wiltman, Kérouac, et toutes la cohorte d’ecrivains dont les héros ont une épaisseur psychologique rare, dans un monde grandiose , sauvage , brutal , sordide et beau en même temps .

  6. 11 avril 2010 à 3 h 10 min

    le lys de Brooklyn de betty smith, bande de menteurs de Mary Karr,et tous les john steinbeck ?

  7. 11 avril 2010 à 3 h 14 min

    le lys de brooklyn, un roman sur une enfance heureuse mais difficile à New York, bande de menteur plus actuel sur une enfance encore plus difficile , et les steinbeck sur le theme de survivre en temps de crise …

  8. 11 avril 2010 à 3 h 16 min

    Je m’aperçois que ces choix traitent tous de la résilience chère à Boris Cyrulnick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *