Le Salon du Livre dit stop aux chasseurs de dédicaces


une mesure prise pour stopper les chasseurs de dédicaces

Le Salon du Livre dit stop aux chasseurs de dédicaces



Source : http://www.lexpress.fr/culture/livre/bd/le-salon-du-livre-dit-stop-aux-chasseurs-de-dedicaces_1076200.html?fbclid=IwAR1M23x47JMBYH7LiTWq2g_WAApLuzwdDSK0r8VRYWyCCEE-jiV95B-uEeA

Tags: , , , , , ,

11 thoughts on “Le Salon du Livre dit stop aux chasseurs de dédicaces

  1. J’ai lu un blog où un dessinateur de bandes dessinées, sortant d’un salon où il avait passé la journée à tracer de jolies dédicaces pour ses lecteurs, en retrouvait certaines sur Ebay, une heure après les avoir faites – et offertes à la vente pour cent ou deux cents euros. Il était peu ravi.

  2. Hier j’ai écouté l’interview d’un bdiste célèbre qui disait que c’était le jeu, que ça contribuait à leur célébrité, qu’il en était content (pas ravi, mais content) car ainsi sa côte montait… les 2 avis extrêmes sont défendables, non ? (même si perso je serais dans le cas que tu exposes)

  3. Ben, je suppose que quand tu t’es donné du mal en croyant faire plaisir à un passionné, tu es déçu de voir que tu as engraissé un filou qui va se faire du beurre sur ton dos. Le dessinateur concluait qu’il était bien sot de ne pas les mettre en vente lui-même, vu qu’il avait besoin de sous. Et puis il doit être déçu d’avoir pris pour des fans des gens qui ne sont que des commerçants.

  4. en parlant de dédicaces quand nous verrons vous dans notre belle capitale des Gaules ? car autant vous le dire j’aimerai bien mettre votre belle dédicace dans ma déjà très grande collection de livres signés par leur auteur … (je suis en train de lire un certain auteur que vous semblez connaitre un certain Loredan et je dois avouer que j’aime beaucoup Venise)…

  5. Certes ! c’est pourquoi maintenant lors des dédicaces, 1 seule bd par personne, avec prénom obligatoirement inscrit (ceci chez Dargaud et d’autres) justement pour prévenir ou limiter ce commerce…

  6. Marie-France, je suis flatté et surpris. Hélas, Lyon ne veut pas de moi, ce n’est pas faute d’aller pleurer chez Quai du Polar chaque année. 🙁

  7. hélas cher Frédéric je ne serai pas à Paris pour le salon du livre cette année .. mais j’espère tout de même que j’aurai l’occasion de pouvoir discuter avec vous un jour de Voltaire et des ses aventures, de notre bon juge et de notre petite Leonora, et je me suis laissée dire que les nouvelles aventures de notre philosophe préféré seront de nouveau disponibles dès la semaine prochaine pour « un meurtre dans le boudoir » il est déjà en pré-commande chez mon libraire….voyez vous je me tiens informée de toutes les sorties de mes auteurs favoris …

  8. Ils peuvent toujours essayer de revendre la mienne. Je ne suis pas certain qu’ils pourraient s’offrir un kébab avec l’argent récolté. 😀

  9. Frédéric : quel dommage que vous n’y soyez pas .. j’aurai été ravie de vous y rencontrer et de pouvoir vous embêter un peu sur votre stand … j’espère néanmoins que les quais vous y inviteront et qu’ils n’attendront pas pour cela que vous ayez rejoins les rangs de nos immortels…! pourquoi les quais ne feraient ils pas comme thème général : le polar historique ? cela pourrait être intéressant car vous êtes représentatif de cette catégorie au même titre que Jean d’Aillon que j’apprécie également beaucoup ou Jean François Parot et son Nicolas Le Floch .. dont j’aime également suivre les aventures …

  10. Stéphane, avec ma dédicace, le lecteur pourrait s’offrir trois frites à rajouter sur ton kébab. Je crois d’ailleurs que c’est pour cela que Quai du Polar ne m’invite pas. Ils attendent que ma signature vaille la barquette entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.