Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

Leïla Slimani : « Le corps des femmes est un champ de bataille »


Entretien avec Leïla Slimani à l’occasion de la semaine #TousFéministes dans BibliObs .

#LeïlaSlimani #entretien #Bibliobs #littérature #féminisme #lire #lecture #lectrices #lecteurs #LeNouvelObs

Leïla Slimani : « Le corps des femmes est un champ de bataille »



Source : http://bibliobs.nouvelobs.com/tous-feministes/20171102.OBS6853/leila-slimani-le-corps-des-femmes-est-un-champ-de-bataille.html?fbclid=IwAR1FPILwMRJdLh8-loPwARmApr5VsKY3T3PBYFIR24PSc64AiyrDLIuUOk4

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses “Leïla Slimani : « Le corps des femmes est un champ de bataille »”

  1. Mariette Dutrey
    novembre 4, 2017 à 8:35

    Une jeune femme extraordinaire !!!

  2. Monique Trouve
    novembre 4, 2017 à 8:57

    ses romans sont divins une belle écriture, sur des sujets parfois graves toujours traités avec intelligence et finesse, j’adore

  3. Caroline Dépinoy
    novembre 7, 2017 à 3:48

    On doit pas être beaucoup mais sérieusement en tant que femme, le féminisme me gave un peu, à force on tombe sur des troupeaux de bonnes femmes qui ne veulent plus seulement être l’égal de l’homme mais leur supérieur hiérarchique, et je ne vois pas tellement où est la différence avec le patriarcat médiéval…. Il ne s’agit pas seulement d’aller chercher des droits que nous avons effectivement, aujourd’hui les femmes il leur faut tout, c’est pathétique, quitte à aller s’octroyer des droits qu’elles n’ont pas, celui par exemple de mépriser les hommes, parce que le contraire d’un extrême, ça reste un extrême, les rejeter pour x ou y raison ridicule parce que « nous le valons bien », ça ne mène de toute façon qu’à la haine. Personne n’est supérieur à personne, simple question de respect. Les femens c’est du media, rien de plus, et moi ça me gène, mettre en lumière ça, ça me gène, surexposer ça me gène. Prendre des gens comme fer de lance, ça me gène. Je n’ai pas besoin de cette femme pour qu’on fasse passer mon avis de femme. Le combat des femmes, ce n’est pas par la parole d’une autre, sinon ça veut juste dire qu’elle on l’écoute parce qu’elle est connue. Ah ben c’est sûr oui, le point de vue de Germaine, 63 ans 120 kg qui élève des chèvres dans le Larzac ça fait moins sexy……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *