Écriture inclusive : Marc Levy pas d’accord avec Bernard Pivot


Sondage du jour : Pour ou contre l’écriture inclusive ?

#écritureInclusive #grammaire #réforme #orthographe

Écriture inclusive : Marc Levy pas d’accord avec Bernard Pivot



Source : https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/2017/11/12/37002-20171112ARTFIG00111-ecriture-inclusive-marc-levy-pas-d-accord-avec-bernard-pivot.php?fbclid=IwAR3N5QZBQVAl3cBwBQE_BHhWFjhXwcKkCNVTcvVXPxIhGyi4uK5jqvuseUo#xtor=AL-201

Tags: , , , , , , , , , , , ,

46 thoughts on “Écriture inclusive : Marc Levy pas d’accord avec Bernard Pivot

  1. Je pense qu’il y a d’autres choses à faire pour l’égalité hommes-femmes, concernant les salaires par exemple

  2. Bon sang, voilà que je suis d’accord avec Marc Levy, c’est inédit. En plus le post de Bernard Pivot est totalement hors – sujet. Écrire « Colette est une de nos plus grandes ecrivaines » n’est pas inclusif puisqu’un seul genre est représenté. Il faudrait écrire « Colette est l’un-e de nos plus grand-e-s écrivain-e-s » pour l’être. La mauvaise foi qui entoure ce débat est aussi aberrante que révélatrice.

  3. Pour ! 🙂

    Que les personnes fassent semblant de ne pas voir le problème, quand on sait que la plume est plus forte que l’épée, cela est intéressant. Quoiqu’il en soit, bon gré mal gré, la langue changera, évoluera et s’adaptera à nos mentalités et nos besoins. Elle le fait déjà.
    Les réactionnaires réagiront toujours, c’est le principe

  4. Prof de français et femme, je suis contre…ce débat! On n’applique pas un phénomène sociétal à une entité hors mode et hors modèle telle que la langue. C’est aussi hors de propos que ce tweet ridicule de Pivot. Cela ne correspond pas à l’écriture inclusive contre laquelle je m’oppose fermement.

  5. Le problème c’est le changement radical et immediat, tout comme le conservatisme radical et sexiste.
    La langue et l’ecriture sont le reflet d’une société n’en déplaise à ceux qui s’accrochent aux traditions.

    Mais les choses prendront du temps et nous devons le prendre ce temps du débat et du changement progressi-f-iste !!

  6. Contre …C est moche c est long et franchement ça ne résoudra pas les inégalités homme femme …. après on s adaptera au tendance de toute façon ….

  7. Je ne suis ni pour ni contre cependant plusieurs pistes de réflexion me viennent :
    – ce n’est pas parce qu’on fait ainsi depuis des lustres que c’est juste
    – la langue française a toujours évolué (comme toutes les langues d’ailleurs), si vous en doutiez, je vous invite à faire des cherche sur l’ancien français et à lire « Le français d’ici, de là et de là-bas » de Henriette Walter
    – au fond ce qui semble gêner le plus la majorité c’est de bousculer leurs petites habitudes… ça paraît toujours fastidieux et insécurisant de bousculer un fait établi…
    – nos oreilles sont conditionnées donc c’est normal de trouver « moches » ou « inhabituelles » certaines sonorités… le formatage des cerveaux n’est pas anodin dans la perception qu’on a de nouveaux termes, consonnances, etc…

  8. ce n’est ni Pivot, Ni Levy qui feront la langue « vivante » ! On peut difficilement décider d’en haut les règles de l’usage d’une langue souvent on entérine à posteriori , ou on accepte une simplification pour le « Bon usage » cette écriture inclusive semble être née d’esprits « fatigués » Pour Levy , il vaut mieux qu’il oublie Camus !!!

  9. Le débat sur l’écriture inclusive me paraît inepte et non avenu. Des esprits échauffés de la bien-pensance féministe affirment qu’écrire en mode inclusif améliorerait la visibilité des femmes etc.
    Dans ce cas pourquoi ne pas se préoccuper du langage musical qui pourrait apparaître comme discriminatoire (une blanche vaut 2 noires ce qui est plus violent, au demeurant.) Alors cessons ces débats stériles, ça fait partie de notre histoire et il y a bien d’autres sujets plus importants…

  10. Débat intéressant : il y a toujours de si bons arguments pour maintenir la tradition … ainsi que le pouvoir de dominer, d’asservir, d’effacer et de faire taire!

  11. Une chose est sûre, je suis pour qu’on supprime cette ridicule et sexiste règle de grammaire du masculin qui l’emporte sur le féminin, et qu’on remette en place la règle de proximité qui existait avant. Quant à l’écriture inclusive, je pense qu’elle n’est pas encore parfaite mais qu’on arrivera, à force de bonne volonté, à évoluer vers une langue mois sexiste. Notre langue n’est pas figée, il ne tient qu’à nous de la rendre plus belle en la rendant plus égalitaire et donc plus riche.

  12. Emmanuelle Pellerin et si je dis « c’est flatteur », je dois mettre un « e » si je suis une femme? ou pas… je suis dubitatif…

  13. Ils vont continuer encore longtemps …. !!!
    Ils feraient mieux d’apprendre à écrire et à lire aux enfants plutôt que de perdre leur temps à des âneries

  14. Contre, je n’ose pas imaginer comment les profs vont encore plus s’arracher les cheveux ! Et puis ce n’est pas ça qui fera avancer la cause féministe !

  15. Personne ne me répond jamais quand je pose cette question mais j’essaie quand même ici…
    Ce genre d’écriture, concerne le langage écrit courant, ou les textes officiels ou bien encore les romans et autres écrits littéraires? Parce que dans un texte juridique ou un texte officiel je veux bien mais dans les romans ça serait vraiment n’importe quoi de mettre des . Partout , on perdrait toute la poésie de notre langue qui est pourtant tellement belle.

  16. Que l on arrête de modifier notre langue française qui est si belle
    C est à l académie française qui il faut laisser le dernier mot

  17. Définitivement contre. Qu’il s’agisse de l’orthographe ou de l’égalité entre les sexes tournée en ridicule si on l’appréhende sous cet angle alors que cela reste un sujet important et tjs pas réglé. On a d’autres chats à fouetter! Qu’on se concentre sur les priorités de ce débat ou que l’on en aborde d’autres ms là, c’est grotesque…

  18. En français on a seulement le masculin,le féminin,mais pas le neutre,comme dans le Néerlandais et flamand.Exemple de Man,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.