Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

Très belle définition de la Lecture … Une immersion, un océan, un rêve : une…



Très belle définition de la Lecture …

📖 Une immersion, un océan, un rêve : une définition poétique de la lecture selon Pascal Quignard. REPLAY 👉 bit.ly/PascalQuignard




Source :

Mots clés: , , , , , , ,

10 Réponses “Très belle définition de la Lecture … Une immersion, un océan, un rêve : une…”

  1. Joséphine Boursier
    février 3, 2019 à 6:32

    Ne peux pas vivre sans avoir un livre près de moi !! Le meilleur médicament pour mes réveils nocturnes

  2. Nadège Vaillant
    février 3, 2019 à 6:34

    Je comprends pourquoi je n’entendais pas quand on m’appelait pour manger, quand j’étais gamine… Hein Marie-Chantal Vaillant !

  3. Frédéric Lenormand
    février 3, 2019 à 6:55

    Si Quignard ne s’immerge pas dans ce qu’il écrit, ça explique sa littérature.

  4. GalAt PlaDram
    février 3, 2019 à 7:03

    Formidable

  5. Nicole Cocolle
    février 3, 2019 à 7:05

    Christine Piquee regarde comme c est chouette

  6. Dominique Haury
    février 3, 2019 à 7:09

    Vrai

  7. Patrick Massardier
    février 3, 2019 à 7:35

    si celle de rêver, de se chercher, de se retrouver parfois, à avancer toujours ….

  8. Jack Decaster
    février 3, 2019 à 7:41

    « Lire est bien plus profond qu’écrire ». J’ai rarement entendu quelque-chose d’aussi con. Cette « part de volonté » qu’il semble dénigrer, ça s’appelle la réflexion et chercher ses mots pour les coucher sur le papier aide surtout à affiner sa pensée. Je veux bien que certains s’amusent à faire de belles phrases mais il est conseillé d’utiliser les mots avec modération

  9. Tamatoa Ruahe
    février 4, 2019 à 7:07

    lire un livre c’est comme résoudre un puzzle 😉

  10. Romain Darmon
    février 5, 2019 à 11:16

    Ce mec n’a jamais lu une ligne de sa vie. Jamais vraiment. Quiconque a une lecture active se donne du pouvoir dans la conversation avec l’auteur ! La volonté est centrale dans une lecture ne serait-ce qu’un tant soit peu approfondie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *