Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

Des lycéens de la Somme refusent de lire son roman : « Ce n’est pas normal qu’on en soit là en 201…


Quel est votre avis ? Des élèves ont ils le droit ou non le droit de refuser d’étudier un texte ?

Des lycéens de la Somme refusent de lire son roman : « Ce n’est pas normal qu’on en soit là en 201…



Source : http://www.europe1.fr/societe/des-lyceens-de-la-somme-refusent-de-lire-son-roman-ce-nest-pas-normal-quon-en-soit-la-en-2018-reagit-akli-tadjer-3780596?fbclid=IwAR3KEwqOoVwswpdIMg5rXR2rhrFz2DjWiRhJwM78yLVMA_PyTmBJwBmUToI#utm_medium=Social&utm_source=Facebook&xtor=CS1-15&Echobox=1539713156

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,

27 Réponses “Des lycéens de la Somme refusent de lire son roman : « Ce n’est pas normal qu’on en soit là en 201…”

  1. Camille Marie Foucault
    octobre 17, 2018 à 8:03

    Certainement pas, ils doivent se plier et respecter les principes de l’école française. Ça peut être assimilé à du racisme. C’est un auteur comme un autre. Je ne connais pas son livre, je ne peux pas le juger, mais si l’enseignant veut le faire lire aux élèves c’est bien pour une raison. Certainement pour faire un rapprochement avec leur cours d’histoire géographie puisque le livre parle d’événements historiques. Ça s’appelle l’ouverture au monde. Ils ne veulent pas aussi imposer leurs propres règles à l’école ? Leur propre programme dans les matières ? Ils sont là pour apprendre, que ça leur plaise ou non, c’est ce qui forgera leur culture… Je n’ose imaginer l’éducation qu’ils ont dû recevoir….
    Dans c’est cas là, les auteurs comme Homère, très étudié en classe, ne sont pas français non plus.

  2. Nes Salem
    octobre 17, 2018 à 8:03

    C’est quoi cette question?les élèves choisissent ils leurs programmes?Non mais on marche sur la tête là!

  3. Florent Foletto
    octobre 17, 2018 à 8:17

    C’est juste SCANDALEUX et très révélateur de la dérive que prend notre crise identitaire. Notre culpabilité est infondée.

  4. Olivier Dufresne
    octobre 17, 2018 à 8:18

    C’est tellement énorme que ça mérite quand même d’être vérifié…

  5. Laurie Roland
    octobre 17, 2018 à 8:19

    ??? Bizarre non ? J’ose croire que c’est seulement quelques élèves et pas toute la classe… comment peut on être aussi fermé d’esprit que ça à 17 ans ?? Si jeune et déjà si réfractaire … dommage

  6. Nicole Delaye
    octobre 17, 2018 à 8:19

    Effarant… Je ne comprends pas leurs comportements… Ils devraient être curieux de connaître d’autres horizons…

  7. Genevieve Fritz
    octobre 17, 2018 à 8:21

    Avec le diktat de l’enfant roi ce ne sont plus les adultes qui commandent. Un zéro pointé pour tous ceux qui refusent que ça plaisent ou non à leurs géniteurs.

  8. Patrick Chapron
    octobre 17, 2018 à 8:38

    Triste de voir le motif du refus …. Un manque d’ouverture au monde et à ce qui a participé à la construction du monde d’aujourd’hui.

  9. Cecile Annociade
    octobre 17, 2018 à 8:58

    Ouais, moi je voudrais bien avoir la version des élèves avant de juger…

  10. Arnaud Seguin
    octobre 17, 2018 à 9:11

    Votre question est fausse je pense… Il ne s’agit pas de refuser un texte, il s’agit de racisme ouvert. Attention à ça.

  11. Evlyne Leraut
    octobre 17, 2018 à 9:20

    Je vais le lire, le partager, l’offrir en partage, et le faire lire aux huit lumières de la maison.

  12. Laurence Huber
    octobre 17, 2018 à 9:24

    Je trouve cela lamentable. Entendre dire que la guerre d’Algérie ne concerne pas la France, mais dans quel monde vit-on ? Peut être que les cours d’histoire devraient être changés

  13. Livres Enchantés
    octobre 17, 2018 à 9:51

    Les élèves ont le droit de fréquenter les médiathèques et les librairies pour savoir de quoi ils parlent quand ils réagissent.

    http://www.courrier-picard.fr/140444/article/2018-10-05/lecrivain-que-des-lyceens-de-haute-somme-ne-voulaient-pas-lire

  14. Lucie Lff
    octobre 17, 2018 à 10:15

    Je suis enseignante et j’ai déjà été plusieurs fois choquée par les propos réactionnaires et franchement racistes de mes élèves. De si jeunes personnes déjà si profondément fermées à l’autre. N’oublions pas que ces jeunes répètent sans doute des propos 1000 fois entendus à la maison.
    D’un point de vue scolaire, en aucun cas ils ne peuvent décider des lectures imposées. Comment développer un esprit critique chez ces jeunes si ils se ferment d’office à tout un pan de la littérature ? Qui n’a jamais un lu un livre à l’école qui lui retournait le ventre ?

  15. Lageun Lhte
    octobre 17, 2018 à 11:08

    En pédagogie, il y a de multiples façons de faire passer les choses…j’dis ça, j’dis rien…🤔…(ancienne enseignante).

  16. Aline Cdti
    octobre 17, 2018 à 11:23

    Mon avis est que TOUS les livres sont bons à lire et que TOUS les auteurs ont droit à notre respect même si on n’adhère pas à leur œuvre. Un peu d’ouverture d’esprit, les jeunes ! Votre cerveau est plus souple que le mien, que diable ! j’ai bonne envie de lire ce livre, moi !

  17. Kouka Gibert
    octobre 17, 2018 à 11:30

    Je suis sûre qu’ ils ont trouvé ces prétextes bidons par flemme de lire le livre. Ils ont vu qu’ils faisaient mouche auprès de la prof et st rentrés ds le jeu à fond

  18. Marie Noëlle Hersant
    octobre 17, 2018 à 12:47

    Vraiment ? Les enfants ne font que reproduire ce que leurs parents pensent et font … c est navrant

  19. Natascha Lcmt
    octobre 17, 2018 à 12:50

    Vu les arguments avancés par les mômes, c’est du racisme pur et simple. En même temps que leur faire lire le texte, on devrait leur apprendre que le racisme est puni par la loi…

  20. Bob Garcia
    octobre 17, 2018 à 1:04

    La seule question, c’est « pourquoi » ? Mais personne n’osera la poser. Et encore moins y répondre…

  21. Dominique Veillon-Perrin
    octobre 17, 2018 à 1:05

    On croit rêver. Ce sont des élèves et ils suivent les cours. Point barre. Encore un effet néfaste de mai 68 à retardement

  22. Eva Cécile Perso
    octobre 17, 2018 à 7:07

    Le racisme et l’obscurantisme ont encore de beaux jours devant eux.

  23. Cathie Merli
    octobre 17, 2018 à 8:00

    Et le respect, il est passé où ? Et l’ouverture d’esprit ? Ça me sidère de lire ça…

  24. Anne Laure
    octobre 18, 2018 à 8:10

    Mais qu’ils lisent « un homme heureux » et après, ils pourront se plaindre des noms des personnages. A titre personnel, j’ai réussi à me les mettre en tête à la fin du livre et j’ai dû faire une deuxième lecture pour comprendre l’histoire, qui est top.
    https://g.co/kgs/i4vPzY

  25. Mercedes Pône
    octobre 20, 2018 à 5:54

    Rechercher l’équilibre dans la rencontre: l’écrivain et peut être un jeune qui a lu et aime son livre et un autre pas …..

  26. M-a Nu Elle
    octobre 20, 2018 à 12:50

    Non !!!
    D’ailleurs la question ne devrait même pas se poser.
    On leur dit de lire pas de se convertir !!!!

  27. Isabelle Reveillon
    octobre 20, 2018 à 3:27

    Des futurs adultes à la vue très étroite pourtant école est là pour leur ouvrir l esprit. Cela veut dire que l on a failli quelque part. N oublions pas notre part de responsabilité dans l education de nos enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.