Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

Le jeu du soir …


Le jeu du soir …




Source :

Mots clés: ,

28 Réponses “Le jeu du soir …”

  1. Nathalie Sent
    novembre 15, 2018 à 8:10

    Pierre après pierre, pays après pays, au fil des rencontres, des échecs et des réussites.

  2. Danièle Heretynski Falce
    novembre 15, 2018 à 8:19

    Ce qui distingue le remords du désespoir, de la haine ou de l’épouvante, c’est un attendrissement, un pathétique de l’incurable .

  3. Nathalie Dugast
    novembre 15, 2018 à 8:24

    « Son empreinte violacée, d’un jaune verdâtre sur l’un des côtes, m’attirait l’oeil comme si cette petite meurtrissure avait été le véritable sujet du tableau

  4. Sylvie Cotiniere
    novembre 15, 2018 à 8:32

    Elle était là, morte, gisant sur le plancher.
    « Miss Mac Ginty est morte » Agatha Christie

  5. Véronique Sels
    novembre 15, 2018 à 8:33

    « Leur but est de tuer tous les mâles – hommes et garçons – et de réduire les femmes en esclavage. »

  6. Monique Bernès
    novembre 15, 2018 à 8:35

    « Il avait rendu des services, graissé des pattes, sauvé la mise à quelques uns ».
    (Aux animaux la guerre — Nicolas Mathieu)

  7. Milène Miwé
    novembre 15, 2018 à 8:40

    Le livre commence page 13
    Louise Cooper s’est réveillée tôt ce matin, ne voulant pour rien au monde rater les festivités
    13 à table, 1ere nouvelle, celle de Philippe Besson

  8. Amel Messedi
    novembre 15, 2018 à 8:48

    « C’est ainsi que l’histoire de l’Assyrie, de Babylone et de Médie furent
    perturbées et gâchées ; l’histoire de « l’empire hittite » est entièrement
    inventée ; l’histoire grecque de la période mycénienne est déplacée, la période précédant Alexandre est lacérée ; les guerriers Spartes et Athéniens, y compris les plus célèbres, apparaissent une fois de plus dans les pages de l’histoire comme des envahisseurs archaïques issus des brumes du passé.
    -Dr Immanuel Velikovsky – Le Désordre des Siècles.

  9. Gé Ribbe
    novembre 15, 2018 à 9:04

    Vous avez marché parmi nous comme un esprit et votre ombre a été lumière sur nos visages

  10. Barbara Du Fays
    novembre 15, 2018 à 9:07

    « Si je pouvais déchiffrer l’aléthiomètre afin de répondre à votre question, je le ferais, bien évidemment » (pas de page 12, page 82… « la belle sauvage » de Philip Pullman)

  11. Valérie Blasco
    novembre 15, 2018 à 9:49

    Mon livre commence à la page 13 « Elle en a vu d’autres, Julie »

  12. Elizabeth Le Saint-Thivet
    novembre 15, 2018 à 10:04

    « Les cinq hommes, engoncés dans des capes, mais tremblant de froid, furent introduits dans la chambre de Cisneros ».
    L’ombre des grenadiers. Tariq Ali

  13. Pascale Picard
    novembre 15, 2018 à 10:38

    Et lorsque, à plusieurs reprises, le foehn, vent chaud du sud et de massifs montagneux se met à souffler, on a l impression que l Événement se rapproche.
    Chantal Thomas Souvenirs de la marée basse

  14. Fatma Yahiaoui
    novembre 15, 2018 à 10:39

    Elle devenait trop vieille pour courir le monde en avion et se battre comme un jeune homme …

  15. Annick Verrutti
    novembre 15, 2018 à 10:39

     » Les jeunes chenapan issus de familles riches étaient censés être remis dans le droit chemin  » une odyssée américaine. Jim Harrison

  16. Françoise Deloy
    novembre 15, 2018 à 11:15

    ‘Mathias l »avait traité d’imbécile, il venait à peine de rencontrer cette fille, en plein milieu de leurs vacances, et de toute façon il n’avait pas la moindre notion d’archéologie’ ( Les ruines de Scottt Smith)

  17. Dominique Kidon Bregere
    novembre 15, 2018 à 11:43

    Elle se remémorait le merveilleux, le simple temps où elle était libre.
    Le cercle de Bernard Minier

  18. Einsteian Marine
    novembre 16, 2018 à 12:51

    « Avant au moins ça se terminait généralement par une réconciliation sur l’oreiller. » Maudit Karma de David Safier

  19. Lhoralys Roy
    novembre 16, 2018 à 12:58

    Parce que c’ est au sein la famille que naissent nos premiers griefs envers le monde.
    ( première phrase de la page 12 de
    La symphonie du hasard livre 1 de Douglas
    Kennedy )

  20. Mado Genest
    novembre 16, 2018 à 5:13

    – Allez prendre un bon thé chaud, dit-il en indiquant un comptoir de bois…

  21. Didier Qln
    novembre 16, 2018 à 9:07

    Premier livre qui tombe sur la main,plutot un magazine.je cite: derniere addiction de la beatysphere américaine o huile de graines de chanvre vraie mine de bienfaits pour la peau cet or vert débarque chez nous.

  22. Frederique Desrivieres
    novembre 16, 2018 à 2:08

    Première partie.
    L’emprise du doute.
    Roman. Claude Michelet.  » Quand ce jour viendra « 

  23. Orane Avrain
    novembre 16, 2018 à 5:52

    « It was a maxim of my Uncle William’s that no man should pass through Paris without spending four-and-Twenty hours there. » (Prisoner of Zenda, Anthony Hope

  24. So Web
    novembre 16, 2018 à 7:30

    J’étais sa servante son esclave je remerciais le dieu Amour

  25. Nadege Fromentin
    novembre 16, 2018 à 9:52

    Mais pour en revenir à l’avenir…. si je devais réécrire maintenant ce livre, j’offrirais au Sauvage une troisième possibilité.  » le meilleure des mondes  » Aldous Huxley.

  26. Françoise Feuermann
    novembre 17, 2018 à 9:27

    « Le petit banc au fond de mon jardin sur lequel j aime bien m asseoir pour méditer un moment, le soir, en écoutant la rumeur du monde »

  27. Annabelle Fyrt
    novembre 17, 2018 à 12:32

    Faites cuire les asperges dans de l eau bouillante peu salée 10 à 20 minutes selon leur grosseur.

  28. Dominique Latapy
    novembre 18, 2018 à 11:17

    Ce théâtre ne peut pas vivre de passé; chaque été y ramène une jeunesse rassemblée par le plaisir de bouger, de danser, de profiler des ombres neuves pour des spectaccles bien vivants sur la pierre d’hier. P Delerm. (Les chemins nous inventent)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.