Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

2 Réponses “La lecture comme résistance”

  1. Cynthia Serian
    février 1, 2019 à 1:29

    Pour moi ce n’est pas de la résistance, lire est un besoin primaire comme boire et manger et cela contribue énormément à mon bien être.

  2. Florence Chevalier-Pajonk
    février 2, 2019 à 1:00

    Une forme de résistance, involontaire car naturelle quand on est lecteur, résistance à l’ignorance, à la bêtise, à la haine (ces trois fléaux étant liés). Lire est un plaisir, un bonheur et aussi une manière de s’enrichir de s’ouvrir, de s’échapper de la douleur du monde réel ou pas… et si, en plus, c’est une forme de résistance, on ne va pas se priver, n’est-ce pas ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *