Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

9 juin 1870 : mort de l’écrivain anglais Charles Dickens


Qui lit encore Dickens ?

Toute l’Angleterre victorienne lisait Dickens : de la reine aux mineurs de Cornouailles. Sa popularité masque sans doute de larges pans de sa vie, et la raconter demande de lever un bon nombre de mythes. Qui était Charles Dickens? Voici 4h d’émission pour le découvrir.

9 juin 1870 : mort de l’écrivain anglais Charles Dickens



Source : https://www.franceculture.fr/emissions/series/charles-dickens?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1Os5nzzgJjjy3U7SoW0ZZ6D-0APHAfDrDz7KtgH-pXk6pOTpnzexpGBp4#Echobox=1560071671

Mots clés: , , , , ,

10 Réponses “9 juin 1870 : mort de l’écrivain anglais Charles Dickens”

  1. Cynthia Serian
    juin 10, 2019 à 3:20

    J’en ai 2 dans ma PAL

  2. Béat la Teigne
    juin 10, 2019 à 3:34

    Lu voilà bien longtemps… mais plus maintenant ….

  3. Briantyne Verlaud
    juin 10, 2019 à 3:45

    Incontournable !

  4. Sandrine Boullais
    juin 10, 2019 à 3:48

    Marie Sophie Leroueil
    Je crois que tu as aimé 😀

  5. Muriel Denis
    juin 10, 2019 à 4:20

    Moi! C’est l’un des seuls auteurs que je lis et relis. Ses personnages sont tellement attachants qu’on a envie de les retrouver.

  6. Livia Drusilla
    juin 10, 2019 à 5:17

    J aime bien. Je trouve que c est très bien de lire des classiques. Ca apprend beaucoup sur l histoire, la pensée politique et la culture d un pays! On lit Dickens comme on peut lire Zola et on voit comment les conditions de vie ont évolué (ou pas) c est selon, depuis cette époque.

  7. Cécile Pradier
    juin 10, 2019 à 5:42

    Passionnant, comme tous les auteurs réalistes, et tellement instructif d’une époque, certes, mais finalement encore contemporaine dans les rapports sociaux, la répartition des richesses, le pouvoir de l’argent et de la politique,….

  8. Latouze Jounaidi Najet
    juin 11, 2019 à 5:58

    Sur les conseils de François Busnel dans une de ses émissions spéciales en Irlande, je me suis procurée les grandes espérances, l histoire d’un jeune arriviste prêt à tout pour réussir. La vie va donner une belle leçon.

  9. Françoise Muller
    juin 12, 2019 à 6:55

    J’aime beaucoup Dickens !

  10. Arlette Béal
    juin 19, 2019 à 5:25

    Malheureusement l’histoire a prouvé que le peuple n’a pas toujours raison. Dickens parlait dans un contexte historique particulier où le peuple était soumis à une puissance écrasante de la classe dirigeante. D’autres contextes historiques ont montré que le peuple n’est pas forcément plein de sagesse quand il a la parole. Dickens reste un passionnant témoin de la vie en Angleterre Victorienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *