Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

L’autodafé moderne : pourquoi détruire des boîtes à livres ?


Des éléments de réponse aux actes malveillants et stupides de ces derniers mois ?

Elles poussent dans les agglomérations, elles se propagent avec bienveillance : leur seul tort ? Offrir un espace pour partager des lectures, entre habitants, voisins, citoyens. La boite à livres de quartier est plus inoffensive encore qu’un papillon. Alors pour y mettre le feu, faut-il avoir vraiment l’esprit tordu ?
#boiteàlivres #bibliothequederue #lecturepartagee #littlefreelibrairie #incendies #degradations

L’autodafé moderne : pourquoi détruire des boîtes à livres ?



Source : https://www.actualitte.com/article/monde-edition/l-autodafe-moderne-pourquoi-detruire-des-boites-a-livres/98085?fbclid=IwAR1VIhJwOHVs_UPAzeb99QbDt2eDk19_6JYAb1ixlO1D-BwQNlzzJMPNOSs

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,

12 Réponses “L’autodafé moderne : pourquoi détruire des boîtes à livres ?”

  1. Alain Debruijne
    novembre 29, 2019 à 9:21

    Facile : la stupidité est devenue la norme, les médias pousse les gens vers ça a tel point que, certains élèves se lance le défi de raté leur année… Les livres étant l’objet qui représente la culture par excellence, il est « logique » qu’ils soient la cible de ce genre de personnes…

  2. Chloé Gordon Wayne
    novembre 29, 2019 à 9:48

    Ne pas chercher de logique là où il n’y a que de la bêtise humaine…

  3. Catherine Chadaud
    novembre 29, 2019 à 9:48

    Ils détruisent les boîtes à lire parce que ce sont des incultes 😡

  4. Daniele Carlier
    novembre 29, 2019 à 11:43

    ´´La où on brûle des livres on finit par bruler des hommes’´

  5. Anne-sophie Jacques
    novembre 30, 2019 à 6:40

    Il n’y pas d’acte politique. ..la stupidité de faire brûler qqc comme les poubelles….ça amuse des gens qui ne savent pas quoi faire de la journée ou soirée!

  6. Sylvie Castel
    novembre 30, 2019 à 7:55

    J’ai récemment nettoyé la boite à livres de mon quartier (un gros bourg paisible en Bretagne), après avoir trié les livres qui avaient été jetés par terre et étaient trempés. J’ai hélas dû en jeter plusieurs, car irrécupérables… tristesse et incompréhension 😟

  7. Martine Surquin
    novembre 30, 2019 à 10:02

    Triste époque….

  8. Pierre Lrde Mve
    novembre 30, 2019 à 11:55

    Nous sommes en phase de de-culturation … C’est un projet politique. Osons penser ! Dans un contexte où l’on ne voit que de la bêtise, négligence et folie.

  9. Claude Poulain de la Fontaine
    novembre 30, 2019 à 12:44

    Sans doute parce que le savoir est synonyme de pouvoir. Brûler un livre, pour les Nazis, signifiait anéantir ceux qui réfléchissaient et détenaient la culture.

  10. Jean-claude Silvert
    novembre 30, 2019 à 3:48

    Tout est dit dans la dernière chanson de Renaud sui parle des ecoles qui brulent ,tres beau texte sur les sans cerveaux

  11. Nanou K-d
    novembre 30, 2019 à 11:47

    Dommage s’il faut en arriver là,mais les mettre dans des lieux tels que les halls de mairies ou bâtiments publics pourrait empêcher ces ignares de les détruire,et effectivement oui,cela ferait que ces boîtes à livres seraient moins accessibles,mais contre la bêtise humaine il n’y a pas beaucoup de solutions 😓😒

  12. Frederic Orry
    décembre 3, 2019 à 3:00

    Chez moi, à Niort (Deux-Sèvres), j’en gère une dont les livres sont systématiquement détériorés par une troupe de gamin du quartier où j’habite. C’est désespérant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.