Aller à…

Osez Les Livres

Osez Les Livres on YouTubeRSS Feed

Antoine Gallimard : « Je regrette que l’on ne donne pas un sort particulier aux livres et à la lib…


Le plaidoyer d’Antoine Gallimard pour la culture et l’ouverture des librairies

Pour Antoine Gallimard, les librairies sont maintenant parées pour faire face à la pandémie, et une nouvelle fermeture met en péril la survie de beaucoup d’entre elles. Il lance un appel pour qu’elles restent ouvertes.

Antoine Gallimard : « Je regrette que l’on ne donne pas un sort particulier aux livres et à la lib…



Source : https://www.franceculture.fr/emissions/a-quoi-pensez-vous/antoine-gallimard-librairies?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2kPqOeLbN30yrh1ov6_mdZH5Fcl4OAkA9eseWC78MyiDT98ha5e7yXG4c#Echobox=1604056676

Mots clés: , , , , , , , , , ,

6 Réponses “Antoine Gallimard : « Je regrette que l’on ne donne pas un sort particulier aux livres et à la lib…”

  1. Frédéric Lenormand
    octobre 30, 2020 à 3:23

    Quand ce sont les auteurs qui lui expliquent qu’ils crèvent de faim, ça lui arrache moins de larmes.

  2. Elisabeth Garnier
    octobre 30, 2020 à 3:29

    « En tant qu’enseigne multi-spécialiste, nous serons en mesure d’ouvrir nos magasins pour notamment répondre aux demandes importantes en équipement informatique/multimédia pour le télétravail, ainsi qu’à la réparation de produits électriques et électroniques”, a souligné Fnac-Darty dans un message transmis à l’AFP ce vendredi 30 octobre.

    “Si on est fermé, c’est Amazon qui va tout rafler. Ils ont déjà lancé des promotions. On se doit de réagir”, assume une source de la Fnac interrogée par Europe 1. »

    Un nouveau point dans 15 jours pour les librairies
    Cette décision intervient alors que les librairies sont contraintes depuis vendredi matin de fermer, ne faisant pas partie des commerces considérés comme “essentiels” par le gouvernement.

    Interrogé sur cette distinction vendredi matin, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a souligné qu’il avait proposé pendant le premier confinement que les librairies restent ouvertes mais que “ce sont les libraires qui (lui) avaient dit que ce n’était pas possible”. “Dès que ce sera possible, et je souhaite que ce soit le plus tôt possible, nous verrons s’il est possible d’adapter le dispositif”, a-t-il ajouté.

    Le ministre a donné rendez-vous dans deux semaines pour un nouveau point de situation, en vue d’éventuelles réouvertures d’enseignes. “Dans quinze jours, nous regarderons où nous en sommes pour tous les commerces, pas uniquement les libraires”, a-t-il insisté

  3. Louise Cloutier
    octobre 30, 2020 à 4:05

    incompréhensible!

  4. Danielle Molinari
    octobre 30, 2020 à 9:43

    Cette fermeture est totalement absurde.!

  5. Marie-madeleine Gladieu
    octobre 31, 2020 à 9:20

    avec de bons livres, on se confine facilement et on ne contamine personne… et c’est moins anxiogène que la télé!

  6. Anne Picard
    octobre 31, 2020 à 11:21

    Organisez des ventes en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *